• Info (Bombay, Indes, 1973)  

    La prédilection pour les voyages qui anime Régis Guyaux n’est peut-être pas étrangère à ses origines lointaines – né de parents indiens, il a été adopté enfant par une famille belge. Lorsqu’il relate ses périples familiaux, il s’attache surtout à énumérer les étapes, évoquer les repas pris dans les restoroutes et décrire les caractéristiques techniques du véhicule. C’est le processus de déplacement qui importe ; le lieu d’arrivée, qu’il s’agisse d’une ville historique ou d’un site naturel, ne présente à ses yeux que peu d’intérêt. Les monotypes de Régis Guyaux forment un vaste catalogue des différents modèles automobiles où chaque
    véhicule est impitoyablement déconstruit et réinventé par le truchement de la « perspective aplatie ».
  • Bio Les œuvres de Régis Guyaux ont été montrées à l’Atelier des Tanneurs (Bruxelles), à la galerie You Art (Liège), à l’Hôpital Sainte-Anne (Paris) ainsi qu’à l’Outsider Art Fair de Paris (2015). Elles figurent aussi dans les collections de Monsieur Alain Bouillet et de Monsieur Max Amman.